Aller au contenu

L’HABITAT PARTICIPATIF : mutualiser pour accroître son pouvoir d’achat ?

Logo

… avec un « appartement communautaire » autour du lien social et du bien vivre chez soi

Intentions du projet…

  • Vous accordez de l’importance au bien-vivre ensemble et à la vie dans le quartier. Vous aspirez à un lieu de vie alliant le bien-être collectif et le respect de la vie privée ; à un voisinage fait de convivialité, de bienveillance, de partage et d’entraide.
  • Vous aspirer habiter un logement à haute performance thermique et écologique, en le concevant vous-même.
  • Vous souhaitez vivre en proximité des commerces et services.
  • Vous souhaitez habiter là où les prix de l’immobilier sont élevés.
  • Vous voulez partager des espaces de vies. Ainsi, vous aurez besoin d’une superficie plus petite, car vous pouvez mutualiser un grand salon, un atelier cuisine, une chambre d’amis, une buanderie, un bureau, un espace bien-être, … Les charges peuvent être diminuées (abonnements réduits, autopartage).

Supports possibles…

  • La « coopérative d’habitant » en tant qu’accélérateur et facilitateur de solidarité et de convivialité . La vie en coopérative permet de mettre en commun ses ressources pour construire un ensemble de logements défini ensemble. « L’avantage du modèle coopératif vise à faire sortir le logement du marché spéculatif de l’immobilier et du dilemme locataire propriétaire. Attachée à des valeurs de gouvernance démocratique dans une coopérative d’habitat, vous devenez propriétaire d’une part d’une société dans laquelle vous êtes locataire. Si vous quittez votre logement, vous vendez non pas un appartement mais les parts de la société que vous avez acquises au prix auquel vous les avez acquises » (D’Architecture).
    La mutualisation d’espaces : terrasses, buanderie, salle commune, chambres d’amis, jardin optimise la consommation de superficie.
    De nombreuses sources d’inspiration : en France (Village vertical à Lyon-Villeurbanne, Montpellier, …) ; en Suisse (KraftWerk à Zurich, Codha à Genève, La Smala près de Lausanne )
  • Un ou plusieurs « appartements cluster ». Il s’agit d’appartements « communautaires intentionnelles » qui réunissent plusieurs habitants dans un même logement. Plus d’autonomie que la colocation. Il s’agit de proposer des logements flexibles, accessibles et adaptables à tout un chacun selon leurs besoins et leurs envies, voire des limitations fonctionnelles (handicaps). Il est particulièrement développé en Suisse (KraftWerk à Zurich ; Codha à Genève).

Résumé

Investissement restreint et charges réduites vous permettront d’accéder à de meilleures localisations à un moindre coût pour vivre ensemble, chacun chez soi dans un concept architectural respectueux de l’environnement.

Créer un groupe local, reproductible à la demande, en Normandie

Porteur de la proposition : Pierre LAURENT
Réseau Habitat Participatif Normand (HPN), contact.

Retour aux actualités
Défiler vers le haut